top of page
Rechercher

Préparer l'arrivée de son chiot

Avant que votre nouveau chiot n’arrive, vous devez préparer certaines choses pour vous assurer qu’il soit à l’aise et heureux dans son nouvel environnement.





Bols à eau et à nourriture


Choisissez des bols à eau et à nourriture en inox ou en céramique avec un fond lesté. Les bols en plastique finiront probablement mâchés, et les marques de dents deviennent un nid à bactéries. Un bol lourd sera également plus difficile à renverser par accident (par vous et votre chien).


Quelque chose à mâcher


Les chiens ont des besoins de mastications, et un chiot qui fait ses dents mâchera tout ce qu’il trouve. Alors, pour éviter qu’il ne s’en prenne à vos chaussettes, vos chaussures et votre canapé, achetez des jouets à mâcher pour que votre chiot se fasse les dents dessus. Assurez-vous simplement qu’ils soient durables et pas trop durs pour les dents du chiot. Vous pouvez aussi mettre ses jouets à mâcher et os à mâcher dans le congélateur afin de lui adoucir/ anesthésier les gencives lors de la mastication.


Attention, ne laissez jamais votre chiot seul avec quelque chose qui pourrait potentiellement partir en morceaux et devenir facilement ingérable.


Jouets


Il existe un choix incroyable de jouets pour chiens – allez dans votre animalerie locale ou sur Internet : Vous trouverez des anneaux, des balles, des cordes et des cordes à tirer. Tous sont conçus pour rendre vos séances d’éducation ou de jeux plus amusantes – pour vous et votre chien.


Pensez bien à avoir de quoi laisser le chien jouer seul et de quoi interagir avec lui via un jouet conçu pour afin de renforcer la relation via des moments de partage.


Kit de brossage


Pour votre chien, le brossage n’a pas seulement pour but de démêler ses poils et de le rendre beau, d’aérer son poil, de passer un moment complice et de renforcer la relation.

C’est une expérience qui lui rappellera également sa mère.

Visitez votre animalerie et prenez un peigne ou une brosse et prévoyez une séance de brossage par jour.

Différentes robes nécessiteront différentes brosses ! Demandez conseil au vendeur de l'animalerie, à l'éleveur de votre chiot ou à d’autres propriétaires qui possèdent un chien comme le vôtre.


Selon la race de votre chien il faudra également prévoir un toilettage. Pour cela, il faut le plus rapidement possible le manipuler et l’emmener chez le toiletter afin qu'il s'habitue.

Pour les autres races un bon bain et séchage répété 2 à 3 fois maximum dans l’année suffiront.


Utiliser une caisse


Vous pouvez potentiellement acheter une caisse de transport pour déplacer votre chiot en voiture. Et tant que la caisse est assez grande pour que votre chiot se retourne confortablement, elle est également parfaite pour une utilisation à l’intérieur. Les chiens détestent faire leur besoin dans leur propre couchage, alors une caisse est un bon exercice pour l’apprentissage pendant les premières semaines, lorsque votre chiot met au point sa nouvelle routine. Vous pouvez aussi l’utiliser pour l’emmener en voiture, pour découvrir de nouveaux sons et de nouveaux lieux. La caisse deviendra la bulle de réconfort et lieu sûr de votre chien, ce qui vous permettra de lui présenter le monde en toute sécurité !


Un endroit confortable (Zone de confort)


Pour bien accueillir votre chiot, installez lui un dodo confortable adapté à sa taille et placé le dans un endroit au calme, un peu a l’écart, hors des zones de passages. Par exemple dans un coin du salon avec sa gamelle d’eau à côté afin de crée une bulle de confort rassurante et intime pour lui.


Un collier et une laisse


Il va falloir procéder par étape : tout d’abord l’habituation au collier dans la maison, puis à la laisse, puis à la marche en laisse. Ainsi, cela ne sera pas un problème lorsqu'il sera temps d'explorer le monde extérieur.


Les colliers et les laisses existent en différentes matières. Les colliers ajustables en nylon ou en cuir souple sont recommandés, car ils s’allongent en même temps que le chiot grandit. Ajustez la boucle de telle manière que vous puissiez confortablement mettre deux doigts entre le collier et le cou de votre chiot. Contrôlez régulièrement l’ajustement du collier ; vous serez étonné de la vitesse à laquelle le chiot grandit.

(N’oubliez pas de vous assurer que votre chien porte toujours une médaille).


Une laisse plus courte assure un meilleur contrôle, une légère traction sur celle-ci et il comprendra que vous lui intimez une commande au cours de la marche.


Il ne faut pas que celle-ci soit trop courte, car elle risque d’entraver la liberté de mouvement de l’animal. Une moyenne de 1 m à 1,5m est recommandée. Les laisses trop longues ou de type enrouleur sont fortement aussi déconseillées surtout dans les endroits publics. Vous risquez de ne pas maîtriser l’animal.


Pour compléter votre arsenal, il vous faudra vous munir:

-d’une longe entre 3 et 10m (maximum)

-d’un harnais pour l’apprentissage de la liberté (en longe) en forêt et autres grands espaces de découverte

-d’un sifflet ultrason ou clicker pour travailler le rappel et différent exercice d’obéissance, d’agility, etc…

-Des friandises de petites taille

-Une balle ou un jouet à utiliser en objet de motivation


Tout matériel a une utilisation. Il faudra donc faire apprendre au chiot un ordre pour qu’il « s’équipe » pour la sortie souhaitée : collier et laisse courte pour la ville, harnais pour la voiture, autre collier et longe pour forêt ou plage …. Conditionner son chien au matériel est primordial : si le chien prends plaisir à entendre l’ordre et à s’habiller alors il vous suivra dans tout ce que vous lui demandez. Il en va de sois également que votre chien aura été imprégné dès son arrivé à tous les lieux et milieux possible.


Une chose importante également pensez à toujours bien « déshabiller » votre chien quand il est à la maison afin d’éviter qu’il sois sur le qui-vive au moindre faits et gestes, il sera beaucoup plus confortable pour dormir.

Tout ces équipements seront bien soigneusement rangés et pas à sa portée ni à vue.



65 vues0 commentaire
bottom of page