top of page
Rechercher

Les urgences vétérinaires vitales



Les fractures:


Il existe plusieurs types de fractures, toutes sont impressionnantes et accompagnées d'une douleur vive et forte pour le chien.

La vie du chien est en danger immédiat et des séquelles physiques sont à prévoir (faiblesse sur le membre fracturé) il est impératif d'immobiliser le chien et de l'emmener au plus vite chez le vétérinaire si possible dans un panier rigide limitant fortement ses mouvements. En cas de fracture ouverte sur un membre inférieur il est utile si vous le pouvez (chien relativement calme, expérience) de poser un garrot compressif. Si la fracture est située sur le tronc, ou un membre supérieur, il faut faire en sorte que le sang ne s'écoule pas en continu (alaise, compresses...)



Les plaies:


Une plaie en fonction de son origine, sa profondeur et de son placement est potentiellement fatale. Les zones les plus à risques sont le crâne, le cou, la zone thoracique et le long de la colonne.

Une plaie de morsure de chien ou d'un autre animal est toujours à nettoyer à l'antiseptique, si possible tondre la zone autour pour éviter le poil de salir la plaie. Un pansement peut être posé au cas où le chien essaierai de lécher la zone.

Si la plaie est proche d'un œil, sur la truffe ou saignant dans le conduit auditif, il est toujours préférable de voir un vétérinaire. Quoiqu'il arrive cela nécessite une surveillance au cas où il y ait une infection (Fièvre et abattement sont des signes forts). Une cavité de pus(abcès) peut se former et créer de fortes séquelles (perte d'un œil, de l'odorat, déchaussement de dents, perte de sensibilité nerveuse, infiltration dans les poumons.)

Si la plaie est provoquée par un corps étranger de taille conséquente, il est IMPÉRATIF de NE PAS le retirer, cela pourrait causer un saignement menant à la mort de l'animal, dirigez- vous le plus vite possible chez un vétérinaire.


Le coup de chaleur:


Tous les chiens peuvent être victime d'un coup de chaleur mais les plus à risque sont les brachycéphales.

Il s'observe par une polypnée, une accélération du rythme cardiaque, fatigue soudaine, de la fièvre et des muqueuses pâles avec la langue violacée.

Le pronostic vital est engagé.

Il faut mettre le chien au frais ou à l'ombre, l'arroser d'eau fraîche, surtout le long de la colonne vertébrale, les coussinets et l'abdomen. L'alcool à 70° sur les coussinets permet une évaporation rapide de la transpiration et un refroidissement accéléré.

Même si le chien survit, au-delà de 2 minutes passées au-dessus de 40°C il y aura des séquelles neurologiques.

Il est important de sensibiliser les propriétaires à ce fléau. Il faut leur rappeler de ne pas sortir leur chien de façon prolongée s' il fait plus de 30°C. De tester avec la paume de la main la chaleur du bitume (5 secondes, si c'est trop chaud pour eux, c'est dangereux pour le chien). De ne JAMAIS laisser un chien dans une voiture sans climatisation en plein soleil s' il fait plus de 15°C (la fenêtre entre ouverte n'est pas admissible). Et bien sûr une attention particulière pour les propriétaires de bouledogue Français, Anglais, cavalier King Charles, dogue de bordeaux, boxers etc.


Les intoxications :


En fonction de la substance ingérée, les résultats seront très différents. On va se concentrer sur les plus "probables" qui nécessite une consultation vétérinaire pour faire vomir l'animal et éventuellement laver l'estomac au complet.

● Le chocolat, à petite dose ça n'a l'air de rien mais endommage fortement le foie et à force une cirrhose qui sera fatale.

● Les plantes: muguet, thuyas et yuka sont foncièrement mauvais pour le système nerveux.

● La mort aux rats, est un anti-vitamine K, si le chien ne présente aucune plaie il y a peu de risque mais il faut tout de même le faire vomir car elle est stocké dans le foie et le détériore et peut ressortir plusieurs semaines plus tard et la moindre plaie saignera abondamment jusqu'à vider de son sang.

● La pâte non cuite, ne laissez pas les pâtons de pizzas ou autre pain avant cuisson sans surveillance, le chien est attiré par l'odeur et une fois dans l'estomac, la fermentation commence : le pain gonfle et distend l'estomac et surtout la création d'alcool, le chien peut mourir d'un coma ethilique.


Les chenilles processionnaires :


Présente uniquement dans les forêts de pins, les chenilles processionnaires sont appétentes pour le chien et malheureusement peuvent provoquer la mort. Les petits picots présents sur leur dos sont venimeux, ils provoquent un gonflement de la langue et sa nécrose, si le chien les ingère intégralement c'est le tube digestif qui peut nécroser.

Il est important de rincer abondamment la bouche et de se diriger vers un vétérinaire qui effectuera un lavage au charbon.


Le SDTE:


Le syndrome de dilatation-torsion de l'estomac peut provoquer la mort d'un chien en moins de 24h si rien n'est fait.

Il touche principalement les chiens de taille moyenne à grande (un classique chez le dogue allemand).

Il est dû à une absorption d'air conséquente pendant le repas qui gonfle l'estomac puis à une agitation forte du chien qui retourne l'estomac et bloque l'œsophage et le duodénum. L'estomac gonfle encore plus du fait de la digestion et l'impossibilité d'évacuer les gaz ce qui peut déclencher une perforation stomacale.

Abattement brusque et tentative de vomissements, diarrhée et forte fièvre sont des signes d'une éventuelle SDTE.

Il est urgent de faire intervenir un vétérinaire.

Il est important de sensibiliser les propriétaires des chiens moyen à grand à ce fléau avec deux points très simple :


-Faire surélever les gamelles d'eau et de nourriture pour éviter que le chien ait trop à se baisser.

-Éviter le jeu, la course et les moments d'excitation 1h30 après le repas.


33 vues0 commentaire

Comments


bottom of page